Vous êtes ici : Accueil>Se divertir>Musée du Papier Peint
image musee papier peint

Musée du Papier Peint

Le Musée du Papier Peint va de paire avec Rixheim et s'inscrit parfaitement dans le cadre de la Commanderie, puisque, depuis 1797, ce bâtiment est consacré totalement à l'origine ou en partie de nos jours à la fabrication du papier peint.

Dans le contexte difficile de l'industrie du papier peint de la fin des années 1960, nombre de fonds anciens conservés dans les manufactures se trouvèrent menacés de disparition. Le Centre National de la Recherche Scientifique (C.N.R.S.), à l'initiative de M. Jean-Pierre Seguin, entreprit à partir de 1967 des travaux d'inventaires dans ces fonds. Le tour de la manufacture Zuber arriva en 1972-1973, Mme Odile Nouvel-Kammerer y travailla avant de devenir en 1974 conservatrice du département Papiers Peints au Musée des Arts Décoratifs de Paris. Pierre Jaquet, qui dirigeait alors la manufacture Zuber & Cie, tout à fait conscient de la valeur patrimoniale de cette collection, chercha une solution pour la sauver et la valoriser tout à la fois. C'est ainsi que va naître, non pas le musée Zuber, mais un projet beaucoup plus ambitieux dépassant le cadre local, le Musée du Papier Peint.

Le 23 septembre 1982, le Musée de l'Impression Sur Etoffes de Mulhouse (MISE) prend la décision d'élargir ses compétences au papier peint, la manufacture Zuber & Cie apporte ses collections au musée et la Ville de Rixheim entre au conseil d'administration du Musée de l'Impression Sur Etoffes et du Papier Peint (MISEPP).

Grâce à l'aide de l'Etat, des collectivités locales et de la Chambre de Commerce et d'Industrie, les travaux d'aménagement peuvent commencer et le musée ouvre ses portes le 24 septembre 1983 sous la forme d'un musée d'association contrôlé par le Ministère de la Culture. M. Bernard Jacqué en est le premier conservateur et le restera jusqu'en août 2009.

Le 13 février 1997, le Musée du Papier Peint prend son indépendance, une nouvelle association est créée. La propriété des collections est transférée à la Ville de Rixheim, qui participe financièrement au fonctionnement du musée depuis sa création. L'appellation "Musée de France"  lui est attribuée par un arrêté du 17 septembre 2003 en application de la loi du 04 janvier 2002. Début 2010, la Ville de Rixheim a transféré sa compétence culturelle à la nouvelle communauté d'agglomération, Mulhouse Alsace Agglomération (m2A).

Les collections de la manufacture Zuber justifiaient à elles seules, l'ouverture d'un tel musée, tant par leur qualité que par leur ampleur. Le musée conserve dans son fonds Zuber l'essentiel de la production de la manufacture depuis le début du 19ème siècle, avec de nombreuses variantes de couleurs, les fameux papiers peints panoramiques, les somptueux décors qui ont fait la gloire de cette maison deux siècles durant. Le Musée de l'Impression sur Etoffes apportait aussi de riches collections de papier peint, principalement de la seconde moitié du 19ème siècle.

Dès 1981, des acquisitions ont été réalisées pour développer les collections du musée et l'année 1982 verra l'achat en vente publique d'une part importante de la collection Follot, collection française de référence. Cette politique se poursuit au gré des opportunités, la plus importante aura été certainement en 1998 l'achat de la collection Louis Marc, collection d'un décorateur toulousain constituée dans la première moitié du 20ème siècle.

Il serait fastidieux de citer toutes les merveilles entrées dans les collections du musée depuis près de 30 ans. Le nombre a lui seul, plus de 10 000 documents, montre l'ampleur du travail effectué. Des plus anciens aux plus récents, des plus humbles aux plus prestigieux, ils nous ont permis de vous présenter plus de 50 expositions au musée à Rixheim et ailleurs, en France et à l'étranger.

Le musée conserve et expose un ensemble unique de matériel, de quoi faire comprendre l'évolution des techniques de fabrication de la fin du 18ème siècle à nos jours. Qui plus est, ce matériel est particulièrement spectaculaire, en particulier les machines à imprimer "12" et "16 couleurs", impressionnantes par leur taille. Des films complètent cette présentation et  des démonstrations d'impression à la planche sont organisées pendant la saison d'été.

Au fil des années, le musée a aussi mis sur pied une bibliothèque spécialisée et un centre de documentation sans équivalent, sollicités aussi bien par des particuliers que par des institutions patrimoniales du monde entier.

A travers toutes ses activités, le Musée du Papier Peint, loin d'être uniquement un lieu d'exposition, développe une politique d'assistance, de recherche et de publication qui porte haut à travers le monde entier le nom et l'image de Rixheim.

Exposition :

- Du 3 décembre 2016 au 31 décembre 2017 : "Tour d'Horizons, paysages en papier peint".
L’exposition Tour d’horizons. Paysages en papier peint présente près de trois siècles de décors agrestes, maritimes ou urbains. De la vignette au panoramique, du domino du 18e siècle à

l’impression numérique contemporaine, c’est l’évolution de la vision du monde et de la société qui se reflète dans ces décors tantôt luxueux, tantôt modestes. Représenter un paysage n’est jamais anodin. Cela suppose le choix d’un site, d’un point de vue et d’un cadrage, ainsi que la sélection des éléments qui y figureront. Le paysage peut être investi d’une connotation nostalgique sur la pureté perdue de la nature d’antan, il peut être porteur d’espoir dans le progrès technologique, ou bien simplement support d’un rêve d’évasion. Les papiers peints à motifs répétitifs de la fin du 18e siècle intègrent au sein de compositions en rinceaux ou en arabesques de petits paysages pittoresques, témoins d’un goût nouveau pour la nature. Le panoramique apparaît au début du 19e siècle alors qu’émerge une nouvelle façon de concevoir l’aménagement et le décor de la maison. Dans le salon ou la salle à manger, nouveaux espaces de réception de la bourgeoisie naissante, le mur s’ouvre pour révéler un ailleurs exotique, permettant à l’imagination de parcourir des paysages sublimes, de découvrir une flore et une faune inconnues. Dans les années 1840-1850, le papier peint témoigne de la fascination de l’époque pour les moyens de transport modernes qui facilitent le voyage. D’autres motifs célèbreront, de façon continue jusqu’à aujourd’hui, le paysage européen traditionnel avec ses vergers, ses villages et ses animaux, décors garants d’un monde inchangé. Après un siècle d’éclipse, le panoramique revient à la mode depuis quelques années mais ses ressorts n’ont pas changé. De même que l’usine est absente des paysages du 19e siècle, on ne trouve dans les panoramas aujourd’hui imprimés en numérique aucun ensemble péri-urbain, lotissement ni centre commercial, mais la nature préservée dans toute sa magnificence ou la ville traitée de manière onirique ou ludique. Le papier peint est aujourd’hui comme hier le révélateur des goûts d’un consommateur qui tente de s’échapper de son quotidien par le rêve. La dernière section de l’exposition donne carte blanche à 17 étudiants des sections Design textile et Arts de la Haute École des Arts du Rhin (sites de Mulhouse et Strasbourg). Ils interrogent les notions de point de vue, d’échelle ou de planéité du mur, pour imaginer les paysages de demain dans une écriture contemporaine.
Commissariat : Isabelle Dubois-Brinkmann, conservateur en chef du patrimoine

 
 

- du 1er avril 2017 au 31 décembre 2018 : "Papiers Peints Du Futur"

Musée du Papier Peint
28 rue Zuber
BP 41
F. 68171 RIXHEIM cedex
Tél : +33 (0)3 89 64 24 56
Fax : +33 (0)3 89 54 33 06
Email : musee.papier.peint@wanadoo.fr
Site : http://www.museepapierpeint.org

Horaires d'ouverture : 10h-12h + 14h-18 h tous les jours
                                 (sauf le mardi : du 1er novembre au 30 avril)


Les fermetures exceptionnelles de fin d'année sont limités à :
- 24 décembre : ouvert le matin de 10h à 12h et fermé l'après-midi
- 25 décembre : fermé
- 31 décembre : ouvert le matin de 10h à 12h et fermé l'après-midi
- 1er janvier : fermé.



 

Flash Info

  • ATTENTION : Délivrance des passeports biométriques

    Lire la suite