Les éco-gestes

FAUNE ET FLORE

L’automne est propice à la taille des arbres ainsi qu’au ramassage des feuilles mortes et des branches.

Le brûlage des verts est interdit par le règlement sanitaire départemental. Le non-respect est sanctionné par une amende. La mauvaise combustion est une source de polluants telle que la dioxine.

Mieux vaut  faire un tas dans un coin de jardin avec les feuilles mortes et les branches afin de valoriser cette matière organique qui permet de fertiliser le sol au fur et à mesure de vos travaux de printemps. Vous pouvez également couvrir votre jardin ou vos plantations afin de les protéger du gel.

En faisant ainsi, on ne pollue pas et on crée des habitats favorables pour la faune tel que le hérisson et la flore.

• Adoptez le compost :
Le compost améliore et fertilise les sols, et est utilisé comme engrais pour la culture du gazon, des fleurs, des légumes et d’autres plantes. Recycler tous ses déchets alimentaires et organiques pour en faire du compost limite le volume des déchets et offre à la terre un engrais écologique. Les déchets organiques représentent environ 17 % du volume des déchets des Français, et ne font pas l’objet d'un traitement spécifique, alors qu’ils sont 100 % recyclables. Les déchets à jeter dans le compost sont constitués de restes alimentaires, du filtre et du marc de café, de feuilles de papier, de résidus végétaux…

• Recyclage des feuilles mortes :
Il ne faut surtout pas les jeter !
Les feuilles mortes sont de retour. Elles méritent bien mieux que de finir avec les ordures. Les feuilles mortes n’ont pas forcément besoin d’être ramassées, quand elles ne se trouvent pas sur la voie publique. Après décomposition, le sol et les arbres peuvent profiter de substances nutritives. On peut également recourir aux feuilles mortes pour protéger certaines cultures qui constitueront une sorte de manteau d’hiver. Une autre possibilité est celle d’en faire du compost. Après environ un an, on bénéficiera d’un terreau de bonne qualité. Pensez également au paillage pour protéger votre jardin du froid.
Pensez-y et agissez pour la planète !

• Le sapin de Noël : Une coutume qui fleure bon l’écologie !
Au sapin en plastique, issu de l’industrie pétrochimique et dont on ne connaît pas la provenance, choisissez le sapin naturel en perpétuant la tradition car bien choisi, un vrai sapin à un impact très limité sur l’environnement. De plus, en choisissant un sapin de Noël provenant d'un circuit court, il sera produit à partir de méthodes alternatives moins polluantes. Leurs plantations sont agricoles et faites spécifiquement pour Noël (pas de déforestation des forêts naturelles). En prime, vous diminuerez la pollution due à leur transport par rapport aux sapins en plastique importés.

• Ouvrez l’œil :
Au mois de mars, dès la tombée de la nuit, les grenouilles et crapauds se déplacent vers les points d'eau où ils se reproduisent.
Souvent, la route est malheureusement leur destination finale bien involontaire.
En réduisant votre vitesse dans les rues de Rixheim et avec de l'attention, vous pouvez leur éviter ce triste sort.
La Municipalité vous remercie d'être vigilants et de contribuer ainsi à la sauvegarde de la biodiversité.


ENTRETIEN

 • Entretenez vos trottoirs : balayer son trottoir permet de lutter préventivement contre les mauvaises herbes en éliminant le substrat et les jeunes pousses.

Conservez les brins d’herbe coupée au sol après la tonte de votre pelouse : ils constituent un engrais non négligeable pour le gazon.

Faites briller votre intérieur sans polluer grâce au citron : efficace et naturel, quelques gouttes de jus de citron sur une éponge permettent de se débarrasser du tartre et du calcaire, il absorbe les mauvaises odeurs d’un réfrigérateur, d’un lave-vaisselle ou d’un placard. En outre, l’huile essentielle contenue dans la peau du fruit agit comme un répulsif à insecte, pour cela, laissez des zestes dans les endroits à risque.

 

ECONOMIES

Economie d’eau : Eau chaude, froide ou de pluie : économisez !
Avant que l’eau du robinet ne chauffe, récupérez l’eau qui sort pour arroser vos plantes. Plutôt que de jeter l’eau chaude utilisez-la pour désherber ou nettoyer.
Utilisez l’eau de pluie pour arroser ou laver la voiture !

Oubliez le mode « veille » : Ne laissez plus les appareils électriques en veille !
En effet, laisser un téléviseur ou un magnétoscope en veille peut représenter jusqu'à 70 % de sa consommation totale en électricité !
Veillez à brancher tous vos appareils vidéo sur une unique multiprise à interrupteur, vous pourrez ainsi tous les éteindre en même temps !
Autre astuce : ne laissez pas votre ordinateur en veille, même pour une absence d'une heure et veillez à éteindre la lumière lorsque vous quittez une pièce.
 
Réduisez vos consommations d’énergie alors que le froid arrive :
Améliorez l’isolation de votre habitation, du sous-sol à la toiture, pour éviter le refroidissement des murs et diminuer la condensation intérieure. 
Limitez le chauffage et gardez à l’esprit que la température idéale est 17°C dans la chambre, 19°C dans le salon et la cuisine et 21-22°C dans la salle de bains. Baissez le chauffage quand vous n’êtes pas là. Programmez vos radiateurs pour éviter le gaspillage et ne les obstruez pas pour conserver leur efficacité.
Même s’il fait froid, continuez à aérer votre habitation (5 minutes par jour) mais n’oubliez pas de couper le chauffage quand vous ouvrez les fenêtres. Utilisez la lumière naturelle au maximum. Piégez la chaleur en fermant les volets dès la nuit tombée. Une fois la cuisson terminée, laissez ouvert votre four encore chaud.

 

CONSOMMATION 

• Consommez des fruits de production locale et de saison :
Savez-vous que pour arriver sur nos tables, les fruits et légumes qui poussent dans des pays plus chauds, demandent 10 à 20 fois plus de pétrole ? Voici déjà une bonne raison de privilégier les fruits et légumes de saison produits localement.
Les Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne (AMAP) sont une solution pour répondre à cette problématique. Pour plus d’informations, consultez le site internet des AMAP : www.rhenamap.org
 
• Adaptez vos habitudes de consommation :
Achetez des produits peu transformés et emballés, privilégiez les produits en vrac, en conditionnement économique, afin de réduire les emballages.
Achetez des produits biologiques, des produits locaux de saison en privilégiant les circuits courts qui rémunèrent moins d’intermédiaires et plus les producteurs.
Achetez au fur et à mesure afin de lutter contre le gaspillage car, en moyenne, 26 % de notre nourriture finit à la poubelle.

• Refusez les sacs plastiques jetables lorsque cela est possible :
Le commerçant pourrait alors, à terme, adapter ses méthodes de commercialisation par le constat de la nécessité réduite de ces sacs plastiques jetables.

• Privilégiez l’eau du robinet :
L’eau en bouteille n’est pas indispensable.
L’eau de la Doller est d’excellente qualité et permet d’épargner à notre environnement les bouteilles en plastique en économisant environ 10 kg de déchets par an et par personne.
De même, vous réaliserez des économies car l’eau du robinet coûte 100 à 300 fois moins cher que l’eau en bouteille.

Sources: www.developpement-durable.gouv

 

 MODE DE VIE

 

. Affichez un "stop pub" sur votre boîte aux lettres

Les prospectus représentent 13 kilos de papier par an et par habitant : jetons moins ! D’un simple geste, évitez ces déchets en apposant l’autocollant stop-pub sur votre boite aux lettres. Vous continuerez à recevoir des informations de votre collectivité.

Mulhouse Alsace Agglomération met à disposition des Stop-pub dans le cadre de son Programme local de réduction des déchets. Ils sont disponibles dans votre mairie, dans les 16 déchetteries de l’agglomération, au Sivom de la région mulhousienne (avenue Kennedy à Mulhouse) et dans de nombreuses administrations et équipements du territoire.

Vous trouverez la liste des lieux de diffusion et l’étiquette téléchargeable sur le site dédié aux bons gestes : http://jetermoins.mulhouse-alsace.fr. Vous pouvez également y découvrir les autres gestes de réduction de déchets comme la promotion du compostage, le réemploi, l’éco consommation et bien d’autres thématiques.

 

 

• Adoptez des gestes simples en vacances :

J’en profite pour déguster les produits régionaux et artisanaux.
Je favorise les circulations douces : piéton, vélo….
Je marche sur les sentiers et je ne cueille pas les fleurs.
Je ne jette aucun déchet à la mer.
Je n’enterre aucun déchet dans le sable, pas même les déchets organiques.
Enfin, je respecte les consignes de sécurité et de protection de l’environnement.

 

N’hésitez pas à nous faire part des éco-gestes que vous appliquez au quotidien en nous contactant à l’adresse suivante: service.environnement@rixheim.fr . Ils sont susceptibles de contribuer à ce guide succinct !  

Flash Info

  • ATTENTION : Délivrance des passeports biométriques

    Lire la suite